Accès
rapide

Démarches en ligne

Démarches en ligne

Cantine scolaire

Cantine scolaire

PLU

PLU

Risques majeurs

Risques majeurs

Marchés publics

Marchés publics

Déchets

Déchets

J'attends un enfant

J'attends un enfant

Je me marie

Je me marie

J'emménage

J'emménage

J'inscris mon enfant à l'école

J'inscris mon enfant à l'école

Les Rencontres de l'Atelier

RENCONTRE AVEC CLAIRE COLIN-COLLIN

JANVIER – FEVRIER - MARS 2019    

●PRESENTATION DE SON TRAVAIL : PETITE GALERIE DE L’ATELIER

Du 21 janvier au 8 mars 2019

●RENCONTRE AVECCLAIRE COLIN-COLLIN le 21 janvier à 18h

●STAGE DE PRATIQUE ARTISTIQUE  les 11, 12, 13 février

 

Claire Colin-Collin est l’invitée des Rencontres de l’Atelier d’arts plastiques, elle vit et travaille  à Pantin.  Sa pratique s’oriente principalement vers la peinture qu’elle aborde parfois en série, au travers de gestes simples. Son attention pour ce qui se joue dans la succession des gestes et passages de la couleur, trouve dans le mur - la paroi, l’enduit, le badigeon, la fresque – une surface qui retient aussi le passage du temps et le laisse «remonter».

 

 

« Souvent, en peignant, je me sens à la recherche d’une peinture disparue.

Elle est là, mais je n’arrive pas à la saisir.

Elle est là, aveuglément, dans je-ne-sais quelle épaisseur de mon souvenir. Ou de mon désir ?

Je ne sais pas si c’est une peinture que j’ai déjà vue. Une peinture que j’ai adorée.

Je ne sais pas si c’est une peinture de quelqu’un d’autre.

Je ne sais pas si ce n’est pas plutôt une sensation de peinture, recomposée à partir d’une

mémoire enfouie. Une peinture que j’attends. Que je pressens, confusément, et qui se dérobe.

Je la cherche en la faisant : elle est sans cesse en train de m’échapper, sans cesse recouverte par elle-même. »

 

« Ma démarche est celle qui s’est façonnée petit à petit à partir de la décision de peindre parce que j’avais besoin de peindre. C’est un choix de vie : répéter l’acte de peindre chaque jour.

Cet acte piétine et désire, sans cesse répété et sans cesse nouveau, jubilatoire, catastrophique. Il se joue à tâtons dans l’alternance entre l’apparition et la rature, le ratage, l’accident.

J’espère sans cesse voir se faire quelque chose qui va m’étonner. Quelque chose d’incongru, que mon regard ne connait pas encore. Et qui me mettra la tête à l’envers.

Le tableau est son propre motif. C’est ce qui est imprévu qui est vital. Faire surgir un hôte qui n’était pas invité et qui me ravit; que j’attendais sans le savoir. Il apparait parfois lors d’une dernière tentative de recouvrement, qui permet une émergence comme par effraction, par erreur.

Ma peinture se fait par empilement de couches se recouvrant perpétuellement, l’une disparaissant sous l’autre. Mobilisée par l’absence de sujet autre que sa propre question - la question de son existence, de sa possibilité. Hantée par la perspective de sa disparition, elle la met en œuvre : s’accumulant en couches qui la font disparaître.

La peinture fait disparaître la peinture. Tantôt se voile, tantôt se creuse, elle s’arrête quand il y a peut-être quelque chose à perdre. Oblitération, transparence, résurgence, ruine, entrelacement du dessus et du dessous. »

 

Claire Colin-Collin, octobre 2018

Le lundi 21 janvier, Claire Colin-Collin échangera autour de sa démarche artistique et de son travail présenté à l’atelier.

Un apéritif convivial est offert à partir de 19h.

La rencontre, le stage et l’exposition sont ouverts à toute personne intéressée par l’art en général. L’exposition est visible les lundis, mercredis, jeudis de 14h30 à 19h ; les mardis et jeudis de 9h à 12h et durant le stage.

En savoir plus sur Claire Colin-Collin : http://clairecolin-collin.ultra-book.com/

 

Les rencontres s’inscrivent dans l’ouverture à l’art d’aujourd’hui.

Il s’agit, par la venue d’un artiste à l’atelier, de lier un contact particulier avec la création actuelle. L’artiste présente son travail au sein de l’atelier : une exposition dans la Petite Galerie de l’Atelier et une rencontre avec le public de l’atelier où l’échange et la discussion sont de mise. Un stage de pratique artistique conduit par l’artiste invité développe ce lien. Dans l’attention mutuelle et l’expérimentation, la proposition de l’artiste met en évidence et développe les combinaisons toujours particulières qui opèrent dans la recherche créative et l’expérience plastique.

 

Infos pratiques et inscriptions au stage : à l’atelier.

ATELIER MUNICIPAL D’ARTS PLASTIQUES, Le Panoramique, 8 cité Branly 13150 Tarascon

Tel : 04 90 91 51 96    atelierartplastique@mairie-tarascon13.fr

 

 

ATELIER MUNICIPAL D’ARTS PLASTIQUES

Le Panoramique, 8 cité Branly 13150 Tarascon

04.90.91.51.96 - atelierartplastique@mairie-tarascon13.fr

www.tarascon.fr