Accueil » Habiter » Pôle technique » Environnement » Développement durable et Agenda 21

Développement durable

Pour une croissance harmonieuse et raisonnée

 

En trente ans, la ville de Tarascon a grandi, elle s’est profondément métamorphosée.

Des centaines d’habitations sont venues peupler notre environnement, de nouvelles entreprises se sont installées dans nos zones d’activité.

Pour accompagner cette croissance, Tarascon doit prendre en considération les préoccupations liées à l’environnement, au développement économique, à l’écologie et à la biodiversité.

 

Notre ville doit s’engager dans des politiques de développement durable, ne serait-ce que pour répondre aux besoins humains, sociaux, économiques et écologiques et préparer le Tarascon de demain, celui que nous lèguerons aux générations futures.

 

 

 

Le Grenelle de l’Environnement a engagé la France dans le développement durable.

 

La loi de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement dite Grenelle 1 a été votée à la quasi unanimité des parlementaires le 23 juillet 2007.

Aujourd’hui, le projet de loi Grenelle 2 portant engagement national pour l’environnement est en discussion.

C’est une nouvelle étape du processus engagé depuis l’été 2007.

Les lois Grenelle 1 et 2 ne sont pas un aboutissement mais elles sont un point de départ.

Notre travail est donc de faire vivre et appliquer ces lois sur notre territoire.

 

Il faut préparer l’économie de notre territoire à un nouveau modèle de croissance basé sur le  « développement durable ».

 

Notre développement économique doit être fondé sur la sobriété énergétique, la préservation de notre cadre de vie, le développement de l’emploi, l’amélioration du pouvoir d’achat, la protection de l’environnement.

 

Le développement durable, c’est l’idée d’un développement acceptable pour la planète.

S’engager dans le développement durable, c’est satisfaire les besoins de développement et de santé des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins.

 

Avec l'Agenda 21, le développement durable se met à l'échelle du territoire de Tarascon

 

Depuis de nombreuses années des politiques publiques de développement durable sont mise en œuvre sur Tarascon. Elles s’inscrivent dans le processus de développement économique, de protection de l’environnement et de préservation du patrimoine.

Ces démarches sont à la fois génératrices de développement économique et protectrices de notre cadre de vie.

 

Il s’agit notamment de :

 

A. La création de zones naturelles protégées

(Parc Naturel Régional des Alpilles, zones NATURA 2000, Directive Paysagère Alpilles, Zone Naturelle Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique),

 

B. La mise en place d'une politique d'amélioration continue du cadre de vie urbain

Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP),

Adoption d’une opération programmée de Plan Local de l'habitat (OPAH),

Adoption du périmètre de restauration immobilière (PRI),

Inscription de la commune dans une politique de lutte contre l’habitat indigne,

Fond d’intervention sur le Commerce et à l'Artisanat (FISAC),

 

C. La préservation d'une identité agricole et de la ruralité

Réalisation de deux opérations de remembrement agricole,

Elaboration d’un diagnostic agricole dans le cadre de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

 

D’autres projets en cours de réalisation obéissent à la même philosophie :

 

La future Charte d’occupation du domaine public,

Le projet de maîtrise de la demande énergétique des bâtiments communaux,

Le futur plan de circulation

Le Périmètre de Prévention du Risque Inondation (PPRI),

Le Plan local d'urbanisme (PLU)

 

Pourquoi un Agenda 21 à Tarascon

C'est pour pérenniser ces actions, être exemplaire en matière de développement durable, et inscrire la commune au cœur des politiques du 21ème siècle que l'instrument AGENDA 21 local a été choisi.

 

Un agenda 21 local c'est :

− un document qui articule un diagnostic du territoire et qui s’engage dans une stratégie à moyen/long terme sur des actions concrètes,

− une démarche visant à définir les orientations et les actions liées au « développement durable » pour l'ensemble des compétences de la commune.

 

Deux dates importantes en 2009 marquent l'engagement de la commune dans les principes du Grenelle de l'environnement :

 

− Le 29 septembre 2009, le conseil municipal vote, à l'unanimité, l'adhésion de la commune au réseau « territoire durable » Provence Alpes Cote d'Azur

− Le 17 décembre 2009, le conseil municipal vote, à l'unanimité, le lancement du projet Agenda 21 local sur la commune.

 

Les enjeux sont multiples en matière de développement durable. Il s'agit d'organiser une ville éco responsable, plus vivante économiquement, plus fonctionnelle et plus conviviale pour ses habitants, plus accueillante pour nos visiteurs.

 

Le Conseil en Energie Partagé(CEP)

C'est dans ce contexte que cinq communes du PNR dont Tarascon ont décidé de se mobiliser pour réduire leurs factures. Ils ont, ensemble exprimé leur souhait de pouvoir bénéficier des compétences d'un économe de flux dans la gestion de leur patrimoine communal respectif.Le PNR s'est alors naturellement engagé à porter ce dispositif.

 


la mission de Conseil en Energie Partagé est créée pour 4 ans sur Tarascon.

 

Engagé depuis un an et demi dans la mise en œuvre d’un plan local « énergie-environnement», le Parc Naturel Régional des Alpilles a recruté un  spécialiste de la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables pour assurer la mission d’économe de flux.

Corentin Juillet va donc accompagner cinq communes du Parc Naturel des Alpilles dans la maîtrise des consommations d’énergie de leur patrimoine et le développement des énergies renouvelables.  Corentin Juillet a commencé sa mission sur Tarascon , en réalisant un bilan énergétique de notre collectivité et ce grâce à un travail de saisie de factures, de référencement des bâtiments communaux et d’analyses des consommations au mètre carré.

 

La lutte contre le changement climatique, et l’une des cinq finalités des agendas 21 locaux, elle implique notamment de faire des économies d’eau et d’énergie.

La mission de conseil en énergie partagé permet de s’attaquer aux consommations générées par le patrimoine bâti ainsi que l’éclairage public des communes.

Financée par l’ADEME, le PNR et les communes, cette mission s’inscrit dans le cadre des engagements internationaux, européens et nationaux pour la réduction des consommations et la limitation des émissions de gaz à effet de serre.

 

Cette action est une action phare de notre Agenda 21.

 

 



Mentions légales - Accessibilité