Accueil » Visiter » Patrimoine » Circuits de visite » Autour de l’Hôtel de Ville

Itinéraire n°4 : Autour de l’Hotel de Ville

 

Avec la visite de l'hôtel de ville, plongez-vous au cœur de la vie municipale d'antan et d'aujourd'hui en découvrant notamment la Salle des Consuls et son mobilier d'époque.

 

 

► L’hôtel de Ville

 

L'hôtel de ville de Tarascon est classé monument historique. Edifié d'après les plans du frère Trinitaire Darmin, en 1648, pour y loger les papiers de la communauté en grand péril, il n'a presque pas subi de changement depuis. On y travaille encore jusqu'en 1670 et ce n'est qu'à la fin du XVIIe siècle que sont installées les superbes boiseries encore visibles de la Salle des Consuls. Cette salle, également ornée de superbes tableaux, sert aujourd'hui pour les mariages ou pour diverses réceptions organisées dans le cadre des activités municipales. A son entrée sont sculptées les armes de la ville du XVe siècle, représentant le château et la Tarasque.

Sa façade Louis XIII est dédiée à Marthe que la sculpture de Louis Le Mâle figure en train de terrasser la Tarasque. L'inscription latine rappelle la dédicace consulaire : "L'an 1648 et le 6e du règne de Louis XIV et de la régence de sa mère pieuse, à la gloire de Dieu qui fut notre hôte et de celle de la Vierge son hôtesse, cet édifice, dont l'enceinte était trop étroite, a été agrandi et reconstruit dans une meilleure forme pour les besoins des affaires publiques et l'ornement de la ville".

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Hôtel de Ville
Place du Marché

13 150 Tarascon

 

Accueil

Contact : 04 90 91 00 07

 

Horaires d'ouverture

 Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 12h
et de 13h30 à 17h
(vendredi : 16h30)

 

Tarifs

Entrée libre

 

 

 

► L’ancienne place du Marché

 

C'est sur la place du Marché que se faisait le commerce de légumes. Celle-ci a pris une véritable importance au XVIIe siècle grâce à la construction de l'hôtel de ville, qui formait autrefois la limite avec l'ancien quartier juif de la ville (rue du Château).

 

 

► L’ancienne chapelle des religieuses du Refuge : La Persévérance - Rue Proudhon (entre le n°8 et le n°10) (l’intérieur ne se visite pas)

 

La chapelle de la Persévérance conserve la mémoire d'un établissement fondé en 1677 par les religieuses de Notre-Dame-du-Refuge, ordre fondé à Nancy par Marie Isabelle de la Croix suivant la règle de saint Augustin. La titulature de Notre-Dame-du-Refuge est liée à l'histoire de sainte Marie l'Egyptienne, qui se réfugia dans le désert pour y expier ses péchés et dont le culte connut un certain succès au Moyen Age.

La maison de Tarascon recevait alors les femmes désireuses de faire pénitence ou placées par l'archevêque dans le but de les rendre à une vie honnête et d'en admettre une partie à la profession religieuse. Mais elle connut très vite un échec moral et financier. Après la tourmente révolutionnaire, la chapelle est rendue au culte et conserve le nom de Refuge jusqu'en 1833, date à partir de laquelle s'y tiennent des réunions pour le catéchisme dit de persévérance.

Sa façade est typiquement baroque avec une niche entourée de deux vases, au cœur d'un fronton triangulaire encadré de pilastres et surmontant une porte d'entrée à l'encadrement corinthien.

 



Mentions légales - Accessibilité